La cathédrale de Milan

Saviez-vous qu’il aurait fallu plus de six siècles pour en venir à bout de la cathédrale de Milan ? Ce géant édifice ne s’est pas fait en un jour. Aussi impressionnant qu’il soit, il n’a pu voir le jour qu’au bout de 600 ans de travaux de construction. Initiative de l’archevêque Antonio da Saluzzo, la construction de la cathédrale a bénéficié d’une main-d’œuvre à la fois italienne et française. Les Allemands ont également été à la tête des opérations pendant un bon moment.

 

cathedrale de milan

 

C’est d’ailleurs ce changement fréquent de maître d’œuvre qui a contribué à rallonger les travaux de construction ; les uns et les autres ayant souvent des opinions divergentes. Pourtant, même si ces polémiques sur la mise sur pied de l’édifice ont retardé les travaux, le résultat final en vaut la peine. Le site qui a servi d’emplacement à la cathédrale était destiné au tout début à être simplement rénové. Il constitue aujourd’hui un des sites qui attirent le plus de touristes vers l’Italie.

 

La construction de la cathédrale de Milan

 

Les travaux de construction de ce grand édifice ont véritablement démarré dans les années 1300. C’est d’ailleurs Galéas Visconti, Duc à l’époque, qui a procédé à la pose de la première pierre, annonçant ainsi le démarrage des travaux de construction. Ces derniers se sont faits lentement, car l’initiative manquait de ressources financières qui auraient permis de mettre en œuvre le projet de construction. Des années 1500 à 1700, plusieurs polémiques ont suivi notamment sur la façade de la cathédrale qui ne correspondait pas aux attentes.

Quelques années plus tard, les personnes chargées de la direction des travaux se sont mises d’accord sur le fait qu’il était important d’opter pour un décor contemporain. C’est alors que l’empereur Napoléon a contribué au financement du redémarrage des travaux du Dôme à hauteur d’un montant de près de trois millions. Le marbre blanc rosé qui sert de décor à l’extérieur de la cathédrale a été fourni par les carrières de Candoglia, tout comme les autres matières premières qui ont servi de base pour les travaux de construction. Quant à la Madonnina, la grande statue dotée de cuivre qui surplombe la cathédrale, sculptée en 1774… elle est considérée aujourd’hui comme le symbole de la ville de Milan.

 

interieur de la cathédrale

 

 

À la découverte de l’intérieur de la cathédrale de Milan

 

Temple religieux par excellence, la cathédrale de Milan et ses grandes plaques faites en marbre semblent lui donner des dimensions extraordinaires. À l’intérieur de la cathédrale, il est presque impossible de ne pas apercevoir les grandes statues qui ont l’air de vouloir toucher le plafond. Parmi les statues les plus marquantes de la cathédrale, on retrouve celle de l’apôtre Barthélemy. De nombreuses œuvres d’art y font également office, représentant des scènes religieuses diverses. À la tombée de la nuit, la cathédrale de Milan vue de loin, brille de mille feux. Elle attire chaque année des milliers de touristes venus d’horizons divers pour admirer son architecture. Les touristes ont accès à la terrasse située au sommet de la cathédrale. Vous pouvez pour plus de confort réserver vos places sur le site officiel du Duomo di Milano. Cette terrasse offre une vue magnifique sur la ville de Milan. C’est un passage absolument obligatoire !